À propos de nous

Capitalise on low hanging fruit to identify a ballpark value added activity to beta performance test. Override the digital divide.
À propos de nous

La famille Bossuwé

Bring to the table win-win survival strategies to ensure proactive domination. At the end of the day, going forward, a new normal that has evolved from generation X.

Depuis plus de 60 ans, la friterie Bossuwé donne rendez-vous aux gourmands face à la gare de Courtrai. Ce monument de la vie courtraisienne a ouvert ses portes sous l’impulsion de Leopold Bossuwé. Depuis lors, notre établissement fait le bonheur de ses amateurs de cuisine traditionnelle avec des frites préparées selon une recette bien de chez nous.

Envie de découvrir nos secrets de préparation ? Lisez vite la suite. Nous vous ramenons en 1922. Là où tout a commencé. C’est parti !





01234567890012345678900123456789001234567890 present

Olivier et Louis Honoré ont inauguré un quatrième établissement estampillé « Bossuwé » le 11 avril 2018. Il s’agit de la première friterie à ouvrir ses portes dans le quartier ‘T Hoge. Petite curiosité sympa : la (sauce) carbonade s’impose dans plus de la moitié des commandes passées à nos comptoirs. C’est dingue, non ? Nous sommes d’ailleurs très fiers de notre « concept carbonades » ! Un concept qui nous a permis de briller au Kortrijk Xpo à l’occasion des rencontres 2019 du parti Team Burgemeester. Nous avions alors assuré un service de 1800 couverts en moins de deux heures. Entrée, plat et dessert inclus. Et hop, des carbonades Bossuwé pour tout le monde !
Naturellement, nous n’avons pas bâti notre entreprise en un jour. Petite balade au fil de notre histoire…




01234567890012345678900123456789001234567890 01234567890012345678900123456789001234567890

2016 a été une année résolument palpitante pour Bossuwé avec le lancement de notre concept Vanallier Premium Belgian Fries. Un concept culinaire tendance qui réinvente le concept du food truck pour le ramener sur les tables d’établissements cosy. Notre mission ? Proposer une cuisine à la fois simple et délicieusement raffinée dans un cadre alliant saveurs, expérience exceptionnelle et hospitalité. Une combinaison en or !




01234567890012345678900123456789001234567890 01234567890012345678900123456789001234567890

Au début des années 2000, Carline Bossuwé et Philippe étaient les seuls capitaines à la barre de la friterie Bossuwé. Ils ont ensuite été rejoints par leur fils Louis en 2012 avant qu’Olivier, leur aîné, se lance également dans cette aventure familiale. L’équipe était enfin au complet !
Entre 2014 et 2015, notre entreprise joue la carte de l’élargissement et de l’innovation. La petite famille décide alors d’ouvrir une nouvelle enseigne à Wevelgem tandis qu’Olivier lance le concept de friterie ambulante Bossuwé avec un comptoir mobile rétro baptisé « Maurice ». Une véritable success-story !



01234567890012345678900123456789001234567890 01234567890012345678900123456789001234567890

Des années placées sous le signe de la passion de la friture. En 1945, à l’issue de la
Seconde Guerre mondiale, Maurice et Martha lancent leurs activités de forains avec un
stand de jeux et plus tard, un stand de loterie. En 1952, Maurice reprend la baraque à
croustillons de son oncle Léopold. Il disposera immédiatement d’un emplacement fixe
devant les portes de la gare de Courtrai. Un établissement géré avec passion et
dynamisme par Maurice, sa femme Martha et leurs trois enfants durant 28 ans.
Une étape qui posera la première pierre d’un réel empire de la frite. Après 30 ans passés
derrière le comptoir, Maurice passera le flambeau à ses 3 enfants en 1982. Caroline et son
mari Philippe prennent alors la direction de l’entreprise.



01234567890012345678900123456789001234567890 01234567890012345678900123456789001234567890

Le 9 septembre 1920 marquera le début de l’histoire de Bossuwé, avec la naissance de
Maurice Bossuwé, fils de boucher, dans le cadre pittoresque du village de Proven. À l’âge
de 14 ans, il intègre la foire, où il travaille et vit auprès de membres de sa famille. Après la
Seconde Guerre mondiale, il apprend à préparer les frites et les croustillons en compagnie
de son oncle Léopold, qui lui enseigne les ficelles du métier.